Tilleul

Tilleul2

Tilleul3

Essence de Tilleul

DESCRIPTIF

Autre appellation : 

American basswood

Nom scientifique : 

Tilia cordata

Provenance : 

Europe, Amérique du nord, Extrème Orient

Tilleul

Symbolique

Dédié à Vénus, le tilleul avec ses feuilles en forme de cœur est un symbole de l’amour et de la fidélité. On se souvient d’ailleurs du merveilleux récit qu’en fait Ovide dans ses Métamorphoses à travers l’histoire de Philémon et Baucis : Zeus/Jupiter transforme Baucis, femme généreuse et hospitalière, en tilleul pour que selon son vœux, elle reste à jamais auprès de son époux, Philémon, lui-même transformé en chêne. Ces deux arbres ombragent d’ailleurs le sanctuaire de Zeus/Jupiter.  

tilleul-arbre

La Fontaine reprit le texte d’Ovide dans l’une de ses fables : « Pour peu que les époux séjournent sous leur ombre, ils s’aiment jusqu’au bout malgré l’effort des ans ».

Cependant, d’après Hérodote les Enarées qui avaient pillé le temple de Vénus à Ascalon furent cruellement punis par la déesse. En effet, ils perdirent leur virilité. Cependant, le châtiment étant particulièrement sévère, ils reçurent en compensation le pouvoir de prédire l’avenir. Pour cela, ils utilisaient des lanières d’écorce de tilleul qu’ils enroulaient et déroulaient autour de leurs doigts.

Selon un autre mythe grec, la nymphe Philyra, fille d’Okéanos, fut enlevée par Saturne apparu sous la forme d’un cheval, ce qui lui valut de donner naissance au centaure Chiron. Accablée, elle supplia les dieux de ne pas l’abandonner parmi les mortels. Accédant à son désir, elle fut changée en tilleul. 

Rappelez-vous également la fête païenne des Romains qui célébraient l’arrivée du printemps. On l’appelait les Lupercales, en l’honneur du dieu des bergers et des troupeaux, Lupercus. Pendant, cette fête, on organisait une sorte de loterie de l’amour où les jeunes hommes devaient tirer au sort le nom d’une jeune fille inscrite sur une petite feuille en forme de cœur, vraisemblablement une feuille de tilleul, qu’on plaçait dans une urne. Ainsi les couples étaient formés pour une période d’un an. Ensuite, c’est Saint Valentin prisonnier et en attente d’exécution, qui offrit à la jeune fille avec qui il s’était lié d’amitié, juste avant de subir son martyr, une feuille en forme de cœur sur laquelle il avait signé : « de ton Valentin ». 

tilleul-feuille

Pour peuples germains et nordiques, le tilleul était l’arbre de Freyja, la première des Walkyries, divinité de l’amour, de la beauté, de la terre et de la fertilité, homologue de la Vénus romaine et de l’Aphrodite grecque. Une belle légende raconte que Siegfried, héros des Nibelungen, tue sous un tilleul le dragon Fafnir gardien du trésor d’Odin, et prend un bain d’immortalité et d’invinsibilité dans son sang. Cependant, une feuille de tilleul tombe sur son épaule, le rendant vulnérable à ce point précis. Son adversaire Hagen, sous un autre tilleul, lui enfoncera sa lance jusqu’au cœur. « Siegfried », l’Opéra de Richard Wagner est inspiré de cette légende. Derrière cette histoire, on peut comprendre que Siegfried, entièrement virilisé jusqu’à en devenir invincible, conserve pourtant sur son épaule une petite part de féminité qui malheureusement lui sera fatale. Il faut effectivement rappeler que le tilleul est dans la symbolique un arbre plutôt féminin, symbole de tendresse, de fidélité et même d’amitié.

Le monde de Vénus et de la Balance est également celui de la danse. Dans les pays germaniques, le tilleul est appelé « l’arbre à danser ». En effet, certains arbres de tilleul étaient taillés selon un rituel bien précis, puis étayés par des béquilles de bois, ou même des piliers de pierre. Cette taille particulière permettait à ces arbres de faire office de paliers. Il existe en Allemagne un tilleul composé de sept niveaux. Dans certains tilleuls, se trouvent même des pistes de danse, ou des passerelles. Des escaliers taillés dans le tronc, ou d’autres en colimaçon, permettent d’y accéder. La plupart de ces arbres à danser ont disparu. Il est toutefois possible d’un rencontrer encore en Bavière.

Lors de fêtes populaires ou de célébrations, le tilleul devenait le centre des festivités. Les villageois le décoraient et dansaient autour de son tronc à l’occasion d’un mariage. Les jeunes mariés venaient danser à l’intérieur même de l’octogone ou sur les pistes de bois et se souhaitaient bonheur et amour. D’autres festivités, notamment pour fêter le printemps au mois de mai, voulaient qu’on les fêtes autour de ces tilleuls, vivants ou abattus pour l’occasion. Ces arbres étaient appelés des « mais ». En France, à la Révolution, ces « mais » évoluèrent et se transformèrent en « Arbre de la Liberté » pour les Sans-culottes.

durer-tilleul

Albert Dürer – Le tilleul

Enfin, à l’image du cadran solaire, le tilleul est « Arbre de Mesure » du temps et des saisons, par sa participation aux fêtes qu’on célébrait pour bien les marquer. Il était considéré comme l’axe vertical où s’établissaient les rapports entre la Terre et le Ciel. Le tilleul à danser mettait en relation les trois niveaux du Cosmos : le monde souterrain, la terre ferme et le ciel. Il était à la fois l’arbre de vie et l’axe du monde. C’était le pendant de l’arbre du paradis.

Les grands arbres cosmiques ont toujours été réputés pour leur longévité et leur imposante dimension : le tilleul bien sûr est l’un d’eux, avec le chêne, l’érable, le frêne ou l’olivier. Mais le vétéran de tous les arbres d’Europe est le tilleul. Certains spécimens atteignent l’âge respectable de 1000 ans et il existerait en Lituanie des tilleuls vieux de 2500 ans.

tilleul-arbre-seculaire

Une grande partie des 60 000 arbres plantés dans chaque commune de France en 1792 furent des tilleuls. Ainsi, cet arbre fut érigé en arbre civique, arbre symbole de la liberté, symbole qui fut repris lors du bicentenaire de la Révolution française. En effet, en 1989, le tilleul fut officiellement choisi en France pour commémorer la Révolution de 1789. Vieux arbres creux, les émousses de tilleul étaient des caches utilisées par les Chouans pour échapper soit aux gabelous, soit aux soldats républicains pendant la Révolution française. Mais déjà en Gaule, le tilleul était l’arbre traditionnel du centre du village. En Allemagne, cet arbre est plus populaire que le chêne et c’est sous un tilleul que les Germains se rassemblaient pour rendre la justice car l’influence du tilleul était, disait-on, favorable à la conciliation. Dans les villages, le tilleul servait de point de ralliement pour les assemblées. Dans l’ouest de l’Allemagne plus de 850 noms de localité évoquent les tilleuls (Linden), mais son utilisation en tisane, dans ce pays, n’est pas aussi commune qu’en France, voire même assez rare.  

 

Dédiée à Vénus, comme on l’a déjà évoqué, le tilleul a depuis toujours été utilisé en médecine, aussi bien qu’en… sorcellerie. Pline mentionne les heureux effets du vinaigre d’écorce de tilleul sur les « vices de la peau ».

hildegarde-von-bingenSainte Hildegarde de Bingen conjurait les pestilences au moyen d’un anneau décoré d’une pierre verte sous laquelle on trouvait une parcelle de tilleul entourée d’une toile d’araignée et, de nombreux traités vantent son action bienfaisante sur l’épilepsie. Certains affirment même que l’ombre de cet arbre suffit à la guérir. Son influence bénéfique s’étendrait également à la paralysie, aux vertiges et aux œdèmes. Son importance était telle qu’une ordonnance royale prescrivait de planter les routes de tilleuls et d’en réserver la récolte pour l’usage des hôpitaux. Toujours selon les indications de Sainte Hildegarde, en poudre le tilleul permettrait de guérir les affections cardiaques. L’infusion de fleurs de tilleul est calmante, particulièrement recommandée pour les endormissements difficiles, les digestions lentes. Quant à l’aubier de tilleul, c’est un diurétique très puissant. On le prescrivait aussi en cas de douleurs hépatovésiculaires, dyspepsies et migraines d’origine hépatovésiculaire.  

En Roussillon, sont utilisés les fleurs et l’aubier de tilleul sauvage, que l’on nomme aussi « gravellines ». L’aubier est la deuxième écorce, c’est la partie « jeune » du tronc et des branches. Cette partie représente les couches de bois encore vivantes. L’aubier se récolte en novembre, alors que pour les fleurs la récolte doit être faite, très rapidement, en juin/juillet, car les pétales tombent vite.

tilleul1

Quant à la teille, cette couche fibreuse située sous l’écorce, imputrescible après rouissage, elle est utilisée depuis la plus haute Antiquité pour la sparterie, les amarres de bateaux et les cordes de puits. Le bois, léger, tendre, très homogène, à grains fins, est recherché pour la sculpture et le travail au tour car il supporte des cintrages de petit rayon. 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau