Cormier

Symbole du Cormier

    Symbolique : 

Le Cormier est l'arbre de vie ou "donneur" de vie. Les baies du cormier étaient la nourriture des dieux. C'est un talisman contre la foudre et, par extension, contre les sortilèges. Il est magique pour les Celtes et les Germains. La "main de sorcière", utilisée pour découvrir les métaux était toujours en cormier. Le fouet au manche de cormier permettait de dompter les animaux ensorcelés. Les agneaux devaient passer dans un cercle en cormier dès leur naissance et un bâton de même essence était planté au milieu des pâturages pour protéger les troupeaux. On le trouve en abondance autour des cromlechs ou des lieux où se pratiquait la divination. Le cormier est lié à l'idée de deuil, dont la couleur était le rouge en Bretagne et en Grèce dès le néolithique.
 

Cormier
 

En savoir plus : Espèce post-pionnière d'origine méditerranéenne, il vivait d'abord sur tout le pourtour du bassin et fut dispersé du temps de l'Empire romain jusque dans le reste de l'Europe. On confond souvent le cormier avec le sorbier des oiseleurs. Le cormier a des besoins en lumière élevés (même s'il préfère un léger ombrage au plein soleil), c'est un arbre à forte croissance et à axe continu capable de développer un grand houppier. Son bois est très dense : 800 à 900 kg/m3 (par comparaison le chêne fait 700 à 800 kg/m3 ; le merisier : 550 à 600).

 

Ce cormier a 28 ans et une circonference du tronc de 90 cm

Date de dernière mise à jour : 18/12/2018

Ajouter un commentaire