Bubinga

Kevazingobis article 768x661

Valeur ésotérique :

Protège du mauvais sort

Guérison

Descriptif

Bois rosé à brun jaunâtre très finement veiné de rouge violacé, fil parfois ondulé

Autre appellation : 

kevazingo

Nom scientifique : 

Guibourtia tessmanii

Provenance : 

Afrique équatoriale

Afrique 032315800 1526 17052017

Guibourtia Tessmannii communément appelé Kévazingo ou Bubinga appartient à la famille des Caesalpiniaceae. On le retrouve en forêt équatoriale au Gabon, Cameroun, Guinée Equatoriale mais également au Nigéria et en Angola.

C’est un bois d’œuvre de couleur brun-rose à pourpre, veiné, dur, lourd et résistant.

Guibourtia Tessmannii est un très grand arbre pouvant atteindre 60 mètres de hauteur et 2 mètres de diamètre, à grands contreforts et à fût droit. L’écorce est grisâtre et écailleuse.

Cime arrondie et très dense. Feuillage d’un beau vert dont les feuilles composées sont disposées en spirale. Fleurs blanchâtres et parfumées. Les fruits sont de petites gousses rondes légèrement aplatie contenant une graine entièrement recouverte par un arille rouge.

En médecine traditionnelle, il aurait de multiples vertus*.

Le Bubinga protègerait des mauvais sorts.

 

  • Pendule Vibration

    Pendule vibration Tourné dans un bois rare, le Bubinga, ce pendule est  destiné aux travaux sur planches,et aux recherches de précision.

    30,00€ TTC

  • Pendule Contact

    Ce pendule , a la forme originale, créé en Bubinga est un pendule de recherche sur planches et plans (recherches de numéros et recherches géographique); Il permettra également d'obtenir des réponses fiables à toutes vos questions !

    30,00€ TTC

  • Pendule Egyptien

    Pendule Egyptien Réalisé dans une essence d'exception : le Bubinga.  Par sa forme et son équilibre vibratoire, le thot égyptien est un pendule, qui a l'origine, était utilisé en tant qu'amulette de protection avant d'être utiliser de manière plus contemporaine, comme pendule divinatoire.

    30,00€ TTC

Date de dernière mise à jour : 27/07/2018

Ajouter un commentaire